Marche Shinrin Yoku (bain de forêt)

Le bain de forêt japonais est une pratique de soin par la forêt (sylvotherapie).

 

Il s'agit d'une marche guidée au ralenti qui ouvre progressivement tous les sens. Elle dure de 3h à une journée. Elle a lieu en petit groupe en pleine forêt.

 

Cette immersion par palier au coeur du Vivant permet de prendre soin de soi, de se relier aux autres et à la Nature.  


Créez votre groupe de 8 et croisons nos agendas.



Trois axes de soin par la forêt

Soin de soi

Le Shinrin Yoku est un art et une science qui s'appuie sur les pouvoirs thérapeutiques de la forêt. Cette pratique ouvre tous les sens, diminue drastiquement le stress, favorise un état de détente profond (sommeil, mémoire). Cette pratique permet à chacun.e de retrouver de l'énergie, renforcer son système immunitaire, diminuer l'anxiété, la dépression ou la colère.

Soin des relations

La forêt est un cadre enveloppant et bienveillant qui permet aux êtres de se relier les uns aux autres plus facilement: depuis leur intelligence sensorielle et émotionnelle.  C'est un lieu de connexions qui stimule l'intelligence collective, fait émerger un esprit d'équipe clair et créatif.

Soin de la Nature

Grâce à la sylvothérapie nous pouvons nous relier à la nature, mieux la comprendre en nous et autour de nous. Par le ressenti, l'observation, l'immersion nous pouvons réaliser à quel point nous en faisons partie. Nous pouvons commencer à envisager de vivre autrement cette relation avec/dans le vivant, tendre vers un destin plus harmonieux.


Comment se passe l'immersion?

Cette « plongée en forêt » est conçue et encadrée par un.e guide certifié.e selon un protocole particulier. En pratique, il s’agit d’une marche au ralenti, très … très … lente, qui ouvre tous les sens (nous en avons plus de dix!).

 

Cette immersion en forêt, « slowwww motion », dure de 3h à une journée. Elle a lieu généralement en petit groupe, sous la canopée, le long des sentiers, sur un terrain peu escarpé, et sur une faible distance (2 à 3,5 km, ce qui fait du 3km/heure max).


Le trajet est ponctué d’invitations et de cercles de partage. Les invitations sont un peu comme des propositions d’expériences pour entrer progressivement dans un contact plus sensible avec la forêt, souvent en silence. Elles peuvent s’articuler autour d’un fil conducteur thématique.

 

Ces expériences s’alternent avec des moments d’échange ou d’activité, en duos ou en groupe. Les participants sont ainsi amenés, par palier, à explorer la forêt en profondeur, à se relier à soi-même et aux autres autrement.

S'envelopper dans les  bienfaits de la forêt

Le Shinrin Yoku est une discipline avec un ancrage scientifique fort.   Elle s’appuie sur le caractère thérapeutique de la forêt qui est étudié au Japon depuis 1982. Là-bas, les bienfaits de la forêt sur notre santé corporelle, émotionnelle et mentale, sont reconnus par le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales. Les « bains de forêt » sont considérés comme une pratique de médecine préventive, recommandée aussi bien aux individus qu’aux entreprises, et remboursée par les mutuelles japonaises.

En effet, une série d’études scientifiques* montrent que l’immersion régulière en forêt, lente et pendant plusieurs heures, permet de :

  • réduire considérablement le stress
  • améliorer la qualité du sommeil
  • renforcer le système immunitaire, notamment les cellules anti-cancer NK
  • abaisser le seuil de la douleur
  • diminuer le taux de glycémie
  • réguler la tension artérielle, améliorer les fonctions cardiovasculaires
  • améliorer la concentration, la lucidité (parfois la mémoire) et la créativité
  • transformer des émotions telles que la peur, la colère, la tristesse, la culpabilité ...
  • lutter contre l’anxiété ou la dépression,
  • prévenir les burnout, etc.

Tarifs

  • Particuliers : 250 €/groupe (demi-journée)
  • Entreprises : 400 €/groupe (demi-journée)

En pratique